Recher­che

Méga Jour­nées San­té : Jus­qu’au 24 avril 5 Remi­se % avec code pro­mo : HEALTH5

Méga Jour­nées San­té : Jus­qu’au 24 avril 5 Remi­se % avec code pro­mo : HEALTH5

Collations surrénaliennes

Il n’est pas néces­saire que les glan­des sur­ré­na­les soi­ent surchar­gées. Dans cet artic­le, vous app­rend­rez com­ment sou­la­ger spé­ci­fi­quement vos glan­des sur­ré­na­les au quo­ti­di­en. De peti­tes col­la­ti­ons sur­ré­na­les fré­quen­tes sont la solu­ti­on et rédui­sent le stress au niveau du foie, des glan­des sur­ré­na­les et du pancréas. 
Youtube

En char­geant la vidéo, vous accep­tez la poli­tique de con­fi­den­tia­li­té de You­Tube.
App­rend­re enco­re plus

Char­ger la vidéo

Con­trai­re­ment aux habi­tu­des ali­men­tai­res de nombreu­ses per­son­nes, il est très important de man­ger de peti­tes col­la­ti­ons ent­re les repas prin­ci­paux. Ceci est très important car le taux de sucre dans le sang chu­te envi­ron 1h30 à 2 heu­res après les repas. Pour com­pen­ser cet­te fai­ble valeur, les glan­des sur­ré­na­les doi­vent pro­dui­re un excès d’a­dré­na­line, ce qui à long ter­me les met à rude épreuve et les draine.

Protection des glandes surrénales

Vous pou­vez pro­té­ger vos glan­des sur­ré­na­les de ce stress con­stant en man­geant une peti­te col­la­ti­on sur­ré­na­le tou­tes les 1,5 à 2 heu­res. Cela vous ren­dra un grand ser­vice même si vous souf­frez d’une mala­die chro­ni­que ou pré­sen­tez un sym­ptô­me chro­ni­que. Dans le cas de brûlu­res d’es­to­mac, de bal­lon­ne­ments, de pri­se de poids, de dia­bè­te, d’ac­né, d’ec­zé­ma, de sclé­ro­se en plaques, de kys­tes, de fibro­my­al­gie et de migrai­nes (pour n’en nom­mer que quel­ques-uns), il est très important de ne pas libé­rer davan­ta­ge d’a­dré­na­line inutile.

Com­me vous pou­vez pro­ba­blem­ent le devi­ner, cet­te col­la­ti­on ne con­cer­ne pas les bar­res de cho­co­lat ou les chips. 😉 Les col­la­ti­ons sur­ré­na­les recom­man­dées ont un ratio équi­li­bré de glu­co­se, de sodium et de pot­as­si­um. Ces col­la­ti­ons con­sti­tu­ent une étape importan­te sur le che­min de l’auto-guérison. Non seu­le­ment les glan­des sur­ré­na­les sont pro­té­gées, mais le foie et le pan­cré­as res­sen­tent éga­le­ment un énor­me soulagement.

20 collations surrénaliennes

  • Pom­me, céle­ri et dattes
  • Oran­ge, avo­cat et épinards
  • Pata­te douce, chou fri­sé et jus de citron
  • Jus de con­combre, avo­cat et citron vert
  • bana­nes, Ren­dez-vous et lai­tue romaine
  • Eau de coco, abri­cots secs et céleri
  • Eau de coco, bana­ne et épinards
  • Poi­re, petits fruits et mâche
  • Man­gue, figues et céleri
  • Oran­ges, cori­and­re et lai­tue au beurre
  • Fram­bo­i­ses, man­da­ri­nes et lai­tue frisée
  • Baie, miel cru et concombre
  • Pom­me, Ren­dez-vous et des blettes
  • Bana­nes, rai­sins et lai­tue fri­sée rouge
  • Pom­me, chou-fleur et concombre
  • Pas­tèque au jus de citron vert et jus de céleri 
  • Céle­ri et dattes 
  • Céle­ri et figues 
  • Chou-fleur, dat­tes et concombre
  • Chou-fleur, con­combre et céleri

Vous devriez man­ger des col­la­ti­ons sur­ré­na­li­en­nes tou­tes les 90 à 120 minu­tes. Vous pour­riez éga­le­ment en avoir beso­in tou­tes les 30 à 60 minu­tes pour régé­né­rer vos glan­des sur­ré­na­les et ne pas libé­rer d’adrénaline.

Collations surrénales et dépendances 

Ces col­la­ti­ons sur­ré­na­les vous aide­ront éga­le­ment à vain­cre vos éven­tu­el­les dépen­dan­ces, tel­les que : B. après des sucre­ries ou de l’al­cool pour sur­mon­ter. Si vous essayez d’é­vi­ter les sucres raf­fi­nés et mal­sains mais ne les rem­placez pas par des sucres natu­rels pro­ven­ant de fruits et de légu­mes fécu­lents, au fil du temps, vot­re corps sera inon­dé d’a­dré­na­line à chaque fois que vous ver­rez vot­re bon­bon ou vot­re ver­re de vin pré­fé­ré. Vous remar­que­rez pro­ba­blem­ent que vous vous sen­tez exci­té ou que vous trem­blez inté­ri­eu­re­ment, deux carac­té­ris­ti­ques d’u­ne mon­tée d’a­dré­na­line. Ren­dez-vous ser­vice et inon­dez vot­re corps de sucres natu­rels cura­tifs et con­som­mez du glu­co­se, du sodium et du pot­as­si­um sous for­me de col­la­ti­ons sur­ré­na­li­en­nes tou­tes les heu­res ou deux pour évi­ter que ces mon­tées d’a­dré­na­line ne fas­sent des rava­ges sur le corps et affai­blis­sent inu­tile­ment vos glan­des surrénales. 

Les col­la­ti­ons sur­ré­na­les jouent un rôle important dans la pro­tec­tion de vos glan­des sur­ré­na­les et dev­rai­ent donc fai­re par­tie de vos soins de san­té quotidiens. 

source

Impri­mer / PDF / Email

Version imprimable, PDF et e-mail

Partager/Envoyer/Épingler

Photo de Astrid Späth
Astrid Späth 
Astrid Späth met en œuvre ce style de vie avec ent­housi­as­me pour elle-même et sa famil­le depuis 2019. C’est un défi pour eux de maî­tri­ser les dif­fér­ents beso­ins et sou­haits des mem­bres de la famil­le en ter­mes culin­aires, ce qu’ils font de mieux en mieux à mesu­re que leurs con­nais­sances augmentent. 
Jus de céleri mâle

Bul­le­tin

Tiens-toi à jour!

Inscri­vez-vous ici et rece­vez gra­tui­te­ment des recet­tes con­for­mes, des con­seils pra­ti­ques uti­les, des bons d’éparg­ne et de la motivation :

La par­ti­ci­pa­ti­on s’ef­fec­tue dans le cad­re de not­re Pro­tec­tion des données.
Bleu­ets sauvages

Éco­no­mi­sez 5 % sur les bleu­ets sau­va­ges du Cana­da avec le code pro­mo : SELLERIESAFT

Sup­p­lé­ments Vimergy

Les com­plé­ments nut­ri­ti­onnels recom­man­dés sont dis­po­nibles ici :

Recom­man­da­ti­ons de livres
Kasi­mir + Lieselotte

Éco­no­mi­sez 5 % sur des pro­duits con­for­mes com­me le Dul­se ou la gly­cé­ri­ne bio avec un bon d’achat : SELLERIESAFT

fr_FRFran­çais