Recher­che

Recom­man­da­ti­ons AW ori­gi­na­les des États-Unis :

Recom­man­da­ti­ons AW ori­gi­na­les des États-Unis :

Quelle est la raison des ballonnements ?

Les fla­tu­len­ces sont répan­dues et restent pour­tant géné­ra­le­ment inex­pli­quées, même si les sym­ptô­mes de plé­ni­tu­de, d’air dans l’es­to­mac ou sim­ple­ment de dou­leurs abdo­mi­na­les ne peu­vent pas­ser inaperçus. 

Les sources médi­cal­es attri­buent ent­re aut­res les fla­tu­len­ces aux lec­ti­nes, mais com­me elles sont pré­sen­tes dans pres­que tous les fruits et légu­mes, cela ne peut pas en être la rai­son, sinon vous seriez pri­vés des effets béné­fi­ques sur vot­re santé.

Une aut­re cau­se de fla­tu­len­ces serait le glu­ten. Cepen­dant, c’est une véri­té enco­re incon­nue que le glu­ten nour­rit l’EBV, l’herpès sim­plex, l’herpès zos­ter et l’angine strep­to­coc­ci­que. Cela signi­fie que le glu­ten aide ces virus à res­ter en vie.

La véri­ta­ble cau­se des bal­lon­ne­ments et des fla­tu­len­ces est donc bien plus pro­fon­de, sinon il n’y aurait pas enco­re autant de per­son­nes qui en souf­fri­rai­ent. La rai­son rési­de dans un foie sur­me­né, toxi­que et lent (trai­te­ment détail­lé de ce sujet dans le liv­re Heal Your Liver*).

La plu­part des mala­dies com­me l’ac­né, l’ec­zé­ma, le vitili­go, les pro­blè­mes digestifs, les bal­lon­ne­ments, la fati­gue, le dia­bè­te, l’hy­per­cho­le­s­té­ro­lé­mie, l’hy­per­ten­si­on arté­ri­el­le, les cri­ses car­dia­ques, les acci­dents vas­cu­lai­res céré­braux, les pro­blè­mes de vési­cu­le bili­ai­re et bien d’au­t­res sont dues à un foie sur­me­né, toxi­que ou lent. En fait, 9 per­son­nes sur 10 ont un foie lent.

Mais pour­quoi not­re foie devi­ent-il lent ?

Il y a des fau­teurs de trou­bles et ce sont des toxi­nes et des agents patho­gè­nes (voir « Gué­ris­sez vot­re foie » pour une lis­te) avec les­quels nous som­mes nés et qui rési­dent dans not­re foie.

Les métaux lourds tels que le mer­cu­re, le plomb, le cad­mi­um ou le cui­v­re, ain­si que les pro­duits chi­mi­ques et les poi­sons tels que les déter­gents, les par­fums, l’es­sence, les insec­ti­ci­des, les pesti­ci­des et les con­ser­va­teurs sont une cau­se majeu­re d’in­to­xi­ca­ti­on hépa­tique. Ces toxi­nes sont con­stam­ment autour de nous et nous ne pou­vons pas tou­tes les évi­ter. Mais nous pou­vons man­ger les bons ali­ments pour pro­té­ger not­re foie.

De plus, le foie est gêné par une ali­men­ta­ti­on riche en grais­ses et en pro­té­i­nes, qu’el­les soi­ent d’o­ri­gi­ne ani­ma­le ou végé­ta­le, car la teneur éle­vée en grais­ses à elle seu­le ent­ra­ve la pro­duc­tion de bile et la dégra­da­ti­on com­plè­te des ali­ments. Cela seul peut ent­raî­ner des ballonnements.

Ain­si, si vot­re foie est stres­sé, la pro­duc­tion de bile et la pro­duc­tion d’acide chlor­hy­drique dans l’estomac con­tin­ue­ront à souf­frir, pro­vo­quant la pour­ri­tu­re et le ran­cis­se­ment des pro­té­i­nes et des grais­ses dans les intestins. Ces par­ti­cu­les ali­men­tai­res non digé­rées finis­sent par nourr­ir les agents patho­gè­nes qui tapis­sent le trac­tus intesti­nal, pro­vo­quant davan­ta­ge de symptômes.

Une aut­re rai­son importan­te de l’af­fai­blis­se­ment de la bile est l’aug­men­ta­ti­on de l’a­dré­na­line dans le corps. Il y a plu­s­ieurs rai­sons à cela, com­me trop de café, trop de graisse, des évé­ne­ments trau­ma­tis­ants ou émo­ti­on­nels dans vot­re vie. Cela inclut éga­le­ment un mode de vie très inten­se et stres­sant, qui main­ti­ent vot­re corps dans une réac­tion de combat-fuite.

En rai­son du ryth­me rapi­de de not­re socié­té, nous som­mes pres­que tous con­fron­tés aux effets d’un excès d’adrénaline.

Que pou­vez-vous fai­re cont­re les flatulences ?

Dans tous les cas, vous devriez essay­er de rédui­re les ali­ments riches en grais­ses et en pro­té­i­nes. Une trop gran­de quan­ti­té, qu’elle soit végé­ta­le ou ani­ma­le, ent­raî­ne à ter­me des bal­lon­ne­ments et des pro­blè­mes digestifs.

Bien que les régimes riches en pro­té­i­nes et en grais­ses soi­ent la ten­dance popu­lai­re, ils sont trompeurs.

L’avantage d’eux est qu’ils sup­p­ri­ment les ali­ments trans­for­més de l’alimentation et peu­vent don­ner des résul­tats à la per­son­ne qui man­ge­ait aupa­ra­vant des ali­ments enco­re pires.

Cepen­dant, ces régimes ne con­sti­tu­ent pas une solu­ti­on à long ter­me aux mala­dies et sym­ptô­mes chro­ni­ques. Tout ajout à base de plan­tes cen­sé être bon (par exemp­le, hui­le de coco, lait, yaourt et beur­re d’a­man­de, etc.) à vos smoothies du matin aggra­ve­ra les bal­lon­ne­ments. Essayez plu­tôt le smoothie de sau­veta­ge du foie du liv­re sur le foie ou le Smoothie détox aux métaux lourds com­me petit-déjeu­ner con­ten­ant les 5 ing­ré­di­ents essentiels pour une éli­mi­na­ti­on sûre et effi­cace des métaux lourds. (Bleu­ets sau­va­ges, Spi­ru­li­ne, Poud­re de jus d’her­be d’or­ge, Dul­se de l’At­lan­tique et feuille de cori­and­re).

Si vous le pou­vez, envi­sa­gez d’ad­op­ter un régime à base de plan­tes, au moins tem­po­rai­re­ment, pen­dant que vous essayez de vous débar­ras­ser des bal­lon­ne­ments. Le Liver Heal­ing 3–6‑9 est un moy­en idé­al pour accé­lé­rer la gué­ri­son des bal­lon­ne­ments et aut­res maux. Les meil­leurs ali­ments à inté­grer à vot­re rou­ti­ne quo­ti­di­en­ne sont les légu­mes à feuilles fraîches riches en sels miné­raux essentiels. choux, chou fri­sé, Con­com­bres, les cour­get­tes, les bro­co­lis et les asper­ges sont des remè­des cont­re les fla­tu­len­ces. Les fruits sont essentiels pour soi­g­ner les fla­tu­len­ces. papaye, bana­nes, figues, poi­res, kiwi, Pom­mes et les abri­cots sont un excel­lent choix cont­re les flatulences.

La clé de l’a­mé­lio­ra­ti­on est de boi­re 0,5 lit­re de jus de céle­ri le matin à jeun. Les sym­ptô­mes ne dis­pa­raî­tront pas du jour au len­de­main, mais ces ali­ments aide­ront à recon­strui­re la force de vot­re foie.

Il faut du temps pour que les réser­ves bili­ai­res se recon­sti­tu­ent. Tout le mon­de est dif­fé­rent, donc cer­ta­ins peu­vent con­stater que leurs bal­lon­ne­ments s’ag­gra­vent lors­qu’ils com­men­cent à incor­po­rer du jus de céle­ri pur et plus de fruits, de légu­mes-feuilles et de légu­mes dans leur ali­men­ta­ti­on. Si cela se pro­duit et que ce n’est pas dû à d’autres ali­ments que vous man­gez trop, c’est par­ce que vot­re corps libè­re des toxi­nes. La restau­ra­ti­on de la bile et de l’a­ci­de chlor­hy­drique prend du temps. Com­me le foie de chacun est dif­fé­rent, la gué­ri­son peut prend­re des temps dif­fér­ents selon les per­son­nes. C’est là que le jus de céle­ri déploie l’un de ses mer­veil­leux effets. Il pénèt­re dans le sys­tème diges­tif, est absor­bé dans la paroi intesti­na­le et att­eint éga­le­ment le foie. Là, il revi­ta­li­se les cel­lu­les hépa­ti­ques et un véri­ta­ble rajeunis­se­ment s’installe.
La fon­c­tion de filt­re importan­te du foie ne peut plus être rem­p­lie de maniè­re opti­ma­le si le filt­re est blo­qué par des cel­lu­les adi­peu­ses ou des toxi­nes. Nous ne nous atten­dons pas à ce qu’un sac d’as­pi­ra­teur fon­c­tion­ne de maniè­re opti­ma­le si nous ne chan­ge­ons pas le filt­re régu­liè­re­ment. Heu­reu­se­ment, il est très simp­le de relan­cer ce pro­ces­sus de net­to­ya­ge du foie. Le jus de céle­ri joue ici un rôle cru­cial car il aide à éli­mi­ner tou­tes ces toxines.

Si vous vous deman­dez ce qui peut être stocké dans vot­re foie, voi­ci un petit extrait des possibilités :

  • Par­fums
  • Pro­duits de beauté
  • Essence (en faisant le plein)
  • désodo­ri­sant
  • Pesti­ci­des
  • Her­bici­des
  • métaux lourds toxi­ques tels que le mer­cu­re, l’alu­mi­ni­um et le cuivre
  • vieux médi­ca­ments
  • Agents patho­gè­nes tels que virus et bac­té­ries et leurs déche­ts viraux et toxi­nes, en par­ti­cu­lier le virus d’Epstein-Barr, HHV‑6 et HHV‑7, le cyto­mé­ga­lo­vi­rus, les strep­to­co­ques et E. coli

Les agents patho­gè­nes se nour­ris­sent éga­le­ment de poi­sons et de toxi­nes, c’est pour­quoi l’ai­de mer­veil­leu­se du jus de céle­ri est si importan­te pour éli­mi­ner ces déche­ts et morceaux viraux du corps. foie reti­rer. Ceci est accom­pli grâce aux sels de sodium spé­ciaux con­te­nus dans le jus de céle­ri. Les déche­ts viraux sont affaib­lis et tués à mesu­re que le jus de céle­ri enlè­ve les mem­bra­nes. Cela remet le foie en mesu­re de rem­plir ses mesu­res de pro­tec­tion et ses fon­c­tions de fil­tra­ge néces­saires avec tou­te sa puis­sance et une pous­sée rajeunie.

Le jus de céle­ri peut éga­le­ment aider à dis­soud­re les cel­lu­les adi­peu­ses en excès dans le foie et ain­si con­tri­buer à son ren­force­ment. Sans oublier qu’il con­ti­ent éga­le­ment des vit­ami­nes et des miné­raux qui nour­ris­sent et ren­for­cent direc­te­ment le foie, ce qui fait de ce jus un excel­lent éli­xir d’au­to-gué­ri­son et un tur­bo boos­ter pour tous ceux qui sou­hai­tent modi­fier dura­blem­ent leur poids.

Un demi-lit­re de bois­son fraîche­ment pres­sée par jour à jeun Jus de céle­ri Boi­re est une arme puis­san­te dans la lut­te pour un poids cor­po­rel satisfaisant.

Impri­mer / PDF / Email

Version imprimable, PDF et e-mail

Partager/Envoyer/Épingler

Jus de céleri mâle

Tiens-toi à jour!

Inscri­vez-vous ici et rece­vez gra­tui­te­ment des recet­tes con­for­mes, des con­seils pra­ti­ques uti­les, des bons d’éparg­ne et de la motivation :

La par­ti­ci­pa­ti­on s’ef­fec­tue dans le cad­re de not­re Pro­tec­tion des données.
Bleu­ets sauvages

Éco­no­mi­sez 5 % sur les bleu­ets sau­va­ges du Cana­da avec le code pro­mo : SELLERIESAFT

Sup­p­lé­ments Vimergy

Les com­plé­ments nut­ri­ti­onnels recom­man­dés sont dis­po­nibles ici :

Recom­man­da­ti­ons de livres
Kasi­mir + Lieselotte

Éco­no­mi­sez 5 % sur des pro­duits con­for­mes com­me le Dul­se ou la gly­cé­ri­ne bio avec un bon d’achat : SELLERIESAFT

fr_FRFran­çais